En

Édition 2014

“Être designer, ce n’est pas seulement savoir concevoir et dessiner des objets. C’est trouver les moyens de rendre chacun capable de scénographier l’histoire de sa propre vie. Il s’agit d’écouter, de comprendre. Or pour bien dialoguer avec les autres, il est fondamental de savoir se reconnecter à soi-même.”
Michele De Lucchi, président du Jury.

Programme de la Fondation d’entreprise Hermès en faveur du design, le Prix Émile Hermès récompense, tous les deux ans, les projets de designers autour d’une problématique relative à l’évolution de nos modes de vie.

Pour cette troisième édition, la Fondation a choisi d’aborder une thématique qui ouvre une réflexion sur un besoin essentiel : « Un temps pour soi ». Ou comment faire une pause, s’accorder un temps calme, se ménager la possibilité d’une suspension des flux dans un monde rapide, qui se nourrit du continuum ininterrompu des actes, des pensées et des obligations.

Un jury de professionnels, présidé par l’architecte et designer italien Michele De Lucchi, a sélectionné 12 projets sur les 700 reçus, émanant de designers issus de 54 pays différents.

Les finalistes sont originaires d’Inde, d’Autriche, de France, d’Italie, de Singapour ou de Suisse. Tous sont des indépendants de moins de 40 ans, au démarrage de leur carrière ou en plein développement de leur activité.

Chacun a pu réaliser, grâce à un budget alloué, le prototype de son projet. Une façon de dépasser le concept pour confronter ses idées aux savoir-faire manufacturiers ou industriels, ainsi qu’aux enjeux environnementaux. Fauteuil à bascule, cabane ventilée, crayon-bilboquet, kit de pêche… Leurs propositions sont aussi variées que les manières de suspendre le temps.

En attribuant trois premiers Prix ex aequo, le Jury a voulu signifier la pertinence de chacune de ces trois réponses dans des typologies différentes : un objet, un mobilier, une architecture.

Il a aussi tenu à décerner une mention spéciale à l’un des finalistes afin de saluer un travail artisanal significatif de la diversité des cultures représentées au sein de ce concours.

Ce Prix s’inscrit dans la lignée de la politique de mécénat menée par la Fondation d’entreprise Hermès, qui accompagne, au travers d’expositions, de résidences d’artistes, de spectacles et même d’une académie, le dialogue entre savoir-faire et création contemporaine.